Voyage à Kanchanaburi, une ville thaïlandaise chargée d’histoire

À l’ouest de la Thaïlande, il existe une charmante agglomération répondant au nom de Kanchanaburi. Elle se trouve à 130 km de Bangkok, et est campée au confluent de la KwaïNoi avec celle de KwaïYai, lieu où fut construit le célèbre pontconnu du monde entier pour son histoire tragique. En effet, en 1942, la construction d’une voie de chemin de fer fut ordonnée par l’armée impériale du Japon. Des prisonniers de guerre, occidentaux et asiatiques, s’attelèrent à la tâche, dont des milliers moururentdu travail forcé et de la malaria. Pendant cette période, le fameux pont fut plusieurs fois bombardé par les troupes alliées. Après avoir vécu tant de drames, la cité de Kanchanaburis’est relevée et a repris son actuel visage. Aujourd’hui, elle attire les voyageurs qui aiment prendre du bon temps dans ses restaurants, ses bars-concert et ses guesthousesdressés sur des péniches amarrées sur l’eau.

Kanchanaburi et ses sites historiques

La guerre finie, le gouvernement thaïlandais décida de restaurer la ligne ferroviaire dans le but d’attirer les touristes.Un monument et deux musées ont également été construits en mémoire de l’occupation japonaise : le « Thailand-BurmaRailway Museum » et le « JeatWar Museum », parlant du pont lui-même. À part cela, durant leurs séjours Thaïlande, les vacanciers pourrontobserver la voie ferrée de la mort ou « DeathRailway », que le pays utilise désormais pour le transport par rail. Après, ils feront un tour au cimetière où furent enterrés les alliés tombés durant la Seconde Guerre mondiale. Et comme Kanchanaburiest juste à 38 km au nord-ouest du Temple des Tigres, un détour là-bas ne serait pas de trop. Le WatPhaLuang Ta Bua, un lieu de culte bouddhiste, est ouvert au tourisme. Les habitants y pratiquent l’élevage d’animaux différents, y compris les tigres.Les amoureux de la nature incluront le parc national d’Erawandans leur liste de sites à visiter. Tout proche de Kanchanaburi, ce jardin naturel se démarque par la cascade d’Erawan, comportant sept niveaux. Son nom fait référence à Erawan, nom thaï donné à l’éléphant légendaireAiravata, ce pachyderme blanc qui incarnele dieu Indra dans la croyance hindouiste.

Assister au festival de Kanchanaburi

Kanchanaburi, bordé de reliefs montagneux, est apprécié des routards qui viennent y séjourner. L’événement important auquel ils assisteront est celui auquel on commémore la construction et la destruction du premier pont. Chaque soir du festival qui se tient annuellement et durant l’automne, un spectacle son et lumière a lieu, mettant en scène cette scène qui s’inscrira à jamais dans les annales de l’histoire. Des concerts figurent également au programme, de même qu’une rave-party. Il s’agit d’un rassemblement organisé dans des lieux déserts ou en pleine nature, où la musique électronique underground est à l’honneur. De leur côté, les marchands de la région profitent de l’occasion pour écouler une large variété de marchandises. Les globe-trotters y trouveront des fritures d’insectes, du pop-corn, des hot-dogs et des vêtements.

 

À l’ouest de la Thaïlande, il existe une charmante agglomération répondant au nom de Kanchanaburi. Elle se trouve à 130 km de Bangkok, et est campée au confluent de la KwaïNoi avec celle de KwaïYai, lieu où fut construit le célèbre pontconnu du monde entier pour son histoire tragique. En effet, en 1942, la construction d’une voie de chemin de fer fut ordonnée par l’armée impériale du Japon. Des prisonniers de guerre, occidentaux et asiatiques, s’attelèrent à la tâche, dont des milliers moururentdu travail forcé et de la malaria. Pendant cette période, le fameux pont fut plusieurs fois bombardé par les troupes alliées. Après avoir vécu tant de drames, la cité de Kanchanaburis’est relevée et a repris son actuel visage. Aujourd’hui, elle attire les voyageurs qui aiment prendre du bon temps dans ses restaurants, ses bars-concert et ses guesthousesdressés sur des péniches amarrées sur l’eau.

Kanchanaburi et ses sites historiques

La guerre finie, le gouvernement thaïlandais décida de restaurer la ligne ferroviaire dans le but d’attirer les touristes.Un monument et deux musées ont également été construits en mémoire de l’occupation japonaise : le « Thailand-BurmaRailway Museum » et le « JeatWar Museum », parlant du pont lui-même. À part cela, durant leurs séjours Thaïlande, les vacanciers pourrontobserver la voie ferrée de la mort ou « DeathRailway », que le pays utilise désormais pour le transport par rail. Après, ils feront un tour au cimetière où furent enterrés les alliés tombés durant la Seconde Guerre mondiale. Et comme Kanchanaburiest juste à 38 km au nord-ouest du Temple des Tigres, un détour là-bas ne serait pas de trop. Le WatPhaLuang Ta Bua, un lieu de culte bouddhiste, est ouvert au tourisme. Les habitants y pratiquent l’élevage d’animaux différents, y compris les tigres.Les amoureux de la nature incluront le parc national d’Erawandans leur liste de sites à visiter. Tout proche de Kanchanaburi, ce jardin naturel se démarque par la cascade d’Erawan, comportant sept niveaux. Son nom fait référence à Erawan, nom thaï donné à l’éléphant légendaireAiravata, ce pachyderme blanc qui incarnele dieu Indra dans la croyance hindouiste.

Assister au festival de Kanchanaburi

Kanchanaburi, bordé de reliefs montagneux, est apprécié des routards qui viennent y séjourner. L’événement important auquel ils assisteront est celui auquel on commémore la construction et la destruction du premier pont. Chaque soir du festival qui se tient annuellement et durant l’automne, un spectacle son et lumière a lieu, mettant en scène cette scène qui s’inscrira à jamais dans les annales de l’histoire. Des concerts figurent également au programme, de même qu’une rave-party. Il s’agit d’un rassemblement organisé dans des lieux déserts ou en pleine nature, où la musique électronique underground est à l’honneur. De leur côté, les marchands de la région profitent de l’occasion pour écouler une large variété de marchandises. Les globe-trotters y trouveront des fritures d’insectes, du pop-corn, des hot-dogs et des vêtements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *