Le CBD à fumer est-il légal et peut-il se substituer au cannabis?

La légalité du CBD est devenue un sujet à la fois polémique et complexe. Il n’est pas facile de comprendre et de suivre la législation en vigueur actuelle. Plusieurs questions restent dès lors à élucider. Le CBD à fumer est-il légal ou non ? Aussi, peut-il être un produit de substitution au cannabis ? Suivez ce guide pour y voir plus clair.

Le point entre CBD et THC

CBD et THC sont tous les deux des substances extraites de la plante de chanvre. Ils ont effectivement la même odeur et le même goût que le cannabis, mais l’effet et l’intensité qu’ils émanent sont différents.

Le CBD, est une substance sans effets psychotropes. Autrement dit, il aurait les vertus du cannabis sans contenir les inconvénients de celui-ci. Il a une toxicité très faible et conduit à des bienfaits thérapeutiques. Selon certains consommateurs, ce produit aide à se détendre et peut diminuer le stress. Toutefois, sa consommation régulière n’est pas tout autant sans effets secondaires.

Le THC quant à lui est affecté à des effets psychoactifs importants. Il affecte le système nerveux de l’individu et agit rapidement sur les fonctions cognitives et les capacités de celui-ci. Le cannabis fait planer et fait friser les yeux qui deviennent rouges après l’inhalation. En l’occurrence, la prise courante de ce produit n’est pas sans risque, elle s’avère même dangereuse.

Le CBD peut-il se substituer au cannabis ?

Sujet de nombreuses études, le cannabinol aurait des propriétés avantageuses. La légalité du CBD est bien en route. Il est déjà recommandé pour soigner certaines maladies ou pour soulager certains maux. Contrairement, le THC est une drogue puissante connue pour sa forte nocivité. Celui-ci provoque l’euphorie chez le consommateur ce qui n’est pas le cas pour le CBD même en quantité importante.

Le CBD peut s’avérer un produit de substitution intéressante au cannabis, notamment pour les fumeurs occasionnels qui souhaitent avoir des petits moments de détente. Ce qui n’est pas du tout le cas des gros fumeurs, car les effets du THC seront loin d’être atteints en fumant du CBD. Pour ne pas dire que les effets du CBD sont minimes.

La législation sur le CBD

Le CBD est actuellement commercialisé sous forme de liquide destinée à la cigarette électronique, en fleurs séchées et en résine à fumer. Il n’est pas considéré comme une drogue, ni une forme d’addiction. Sous-forme d’e-liquide, la légalité du CBD est confirmée. La vente et la consommation sont à cet effet autorisées à condition que le taux de THC soit inférieur à 0,2 %.

Fumer le CBD sous sa forme d’herbe ou de résine est entre autres une situation aléatoire. Pour le moment, la réglementation en vigueur n’en a pas encore stipulé de verdict clair. Néanmoins, si la légalité du CBD à fumer reste encore floue, sa prise en compte est en cours de débat.

Acheter des accessoires pour fumeurs de CBD en ligne
Comment choisir son bang ?